Le musée participatif de mes rêves

12 06 2010

Pour tout savoir sur de multiples expériences menées dans les musées, pour réfléchir aux notions de participation, de contribution du public, pour comparer la situation des pays anglo-saxons à celle de la France, voici une suggestion de lecture : le livre de Nina Simon (en anglais) fait à partir de son blog Museum 2.0 : The participatory museum *.

Qui aurait la bonne idée de le traduire en français ?

*Disponible sur Amazon ou en le commandant directement via son blog.

Publicités




Sites Internet de musées : quand les artistes deviennent concepteurs…

10 06 2009

Certains sites Internet de musée, comme le site du Mac/Val, sont réalisés par des artistes. Au-delà d’une image actuelle et innovante, ce type de site présente la particularité de privilégier une déambulation hasardeuse, considérée comme un atout par les artistes-auteurs. Ce principe de navigation permettant, comme le précise l’artiste Vedelago auteur du site du Musée de Grenoble, « In Situ », de retrouver l’errance que l’on peut avoir lors d’une visite de musée, et constituerait un moyen d’inciter les publics à aller plus loin. Et force est de constater qu’il s’agit bien là de l’un des objectifs de l’après-visite : permettre à l’internaute-visiteur, de façon autonome, d’aller plus loin, à son rythme, en fonction de ses interrogations mais aussi de ses émotions et de sa sensibilité. Le risque, il y en a un, est que l’internaute, trouvant difficilement ce qu’il cherche dans une « navigation hasardeuse », se lasse de cette errance et « zappe », déçu de ne pas trouver d’emblée de réponse. L’internaute peut aussi regretter le manque d’interactivité proposée par ces sites pas tout à fait comme les autres … Serait-ce le propre des sites réalisés par des artistes ?

Pour en savoir plus : Médiation et après-visiite au MacVal

ISSOMA

PHOTO 208





Visites et ateliers innovants au Mac/Val

10 06 2009

Le Mac/Val a la volonté d’inscrire ses actions pédagogiques sur un terrain innovant. L’objectif de ces actions est de « décloisonner et permettre les rencontre entre l’art contemporain et les publics » (A.Fabre).

Dans l’optique de préparer ou continuer la visite, le Mac/Val propose des visites, ateliers, parcours, ainsi que des outils documentaires et critiques autour des œuvres exposées.

Des visites traditionnelles, « Les Visites fixes hebdomadaires », avec conférenciers, sont déclinées en différentes formules selon le jour, l’heure et le type de public, des visites innovantes, « Le musée dont vous êtes le héros » et la « Visite Ludique Alternative » offrent ainsi un regard inattendu sur les collections, ainsi que des visites destinées aux groupes avec ou sans conférencier.

Comme pour les visites, les ateliers sont adaptés aux différents publics.

Ainsi, « Les Fabrique d’art contemporain » sont destinées au jeune public, tandis que « Les Laboratoires d’art contemporain » s’adressent à un public adulte.

Tous les mois le Vidéo Club propose aux enfants et aux plus grands un programme de vidéos d’artistes, films d’animation ou de fiction thématique autour des œuvres présentées dans les salles du musée. Chaque séance est animée par un conférencier.

ISSOMA

Pour en savoir plus :  Médiation et après-visiite au MacVal

image





Médiation et art contemporain : des spécificités ?

10 06 2009

Les musées d’art contemporain ont fait partie des  pionniers de la médiation et de la relation au public, du fait de la difficulté à communiquer l’art contemporain. L’art contemporain a besoin en effet, d’une médiation qui prenne en compte la complexité de ses significations qui ne sont pas figées.

Le rôle de la médiation consiste à accompagner le spectateur pour assurer le sens des œuvres en révélant leurs aspects contextuels par rapport au lieu et au moment de l’exposition. La médiation consistera principalement à mettre à disposition du public, des compléments d’informations sur les œuvres et les artistes, afin de « rendre l’arrière-plan de l’artiste commun avec celui du spectateur afin que celui-ci puisse entrer en relation avec l’œuvre »[1].

Ces compléments d’informations sont de deux ordres : les informations relatives au « présupposés d’actualités que l’artiste pense être connus » par le spectateur, et les « présupposés » sur ses travaux antérieurs.

Le médiateur d’art contemporain doit tendre à donner au spectateur « l’équivalent de l’expérience qui a été celle de l’artiste quand il a produit son œuvre »[2].

Dès lors, des outils tels que des « feuilles de salles », documents téléchargeables, documents d’information en libre accès à l’accueil du musée, revue de presse, conférences, ateliers, rencontres, dossiers pédagogiques, participent à l’établissement d’un « socle commun » entre l’artiste, son œuvre, et le spectateur.

Rien de novateur concernant ces outils, à part la rencontre avec l’artiste, la parole de l’artiste, outil de médiation propre à l’art contemporain.

En effet, la spécificité de la médiation de l’art contemporain ne réside pas dans la création de nouveaux moyens, mais dans le fait qu’elle est indispensable à la mise en évidence de la dimension contextuelle de l’œuvre, dimension nécessaire à la compréhension de l’œuvre d’art contemporain, souvent victime d’incompréhension.

ISSOMA

Pour en savoir plus :  Après visite et art contemporain

macval 7



[1] Le Regard Instruit : Action éducative et action culturelle dans les musées. – La Documentation Française ; 2000.Après visite et art contemporain

[2] CAILLET, Elisabeth. – L’art contemporain et son exposition (2). – L’Harmatan ; 2007





Journée d’étude au CELSA : Paris Métropole du territoire à la destination culturelle

6 06 2009

Le Celsa et les étudiants de la promotion du master 2009 « Cultures, Tourismes et Communication », vous convient à la journée d’étude  consacrée  à « Paris Métropole du territoire à la destination culturelle ».

Cette journée se déroulera le 8 juin, au Celsa, 77 rue de Villiers à Neuilly, à partir de 10 heures, dans le Petit amphithéâtre (1er étage, salle 115).

Parmi les interventions, une présentation de l’après-visite et du site Internet du MacVal aura lieu  à 14h.

Nous vous attendons nombreux, pour vos commentaires en direct !

ISSOMAInvitation  Celsa





Musée interactif : des tableaux qui parlent !

1 06 2009

Un billet très intéressant du blog de l’institut Denis Diderot de l’Université de Bourgogne, fait référence à une expérience  consistant à « faire parler les tableaux » à l’occasion de la nuit des musées ! Un trompe l’œil qui s’inscrit dans la logique de médiation interactive avec les publics …

Pour en savoir plus :  http://www.formation-museographie-museologie.com/

affiche TA2





Visite guidée du Mac/Val: Pascal et Joséphine, deux guides virtuels, pas si virtuels que ça !

31 05 2009

Sur les traces d’un couple imaginaire, Pascal et Joséphine, le Mac/Val propose une visite guidée virtuelle des collections permanentes du musée. Les commentaires, non académiques de Pascal, le novice, et de Joséphine, l’amatrice d’art contemporain, ne manqueront pas de retenir votre attention. Cette visite scénarisée est constituée de 28 séquences correspondant aux 28 œuvres de ce parcours ludique et instructif, dont la durée est proche d’une heure. L’audio guide est téléchargeable depuis le site internet du Mac/Val, hébergé par Audiovisit, premier fournisseur officiel de visite audio sur Internet.

Ce procédé présente un intérêt décliné en trois temps :  la préparation de la visite de l’exposition en écoutant des sélections de la visite ou en téléchargeant l’audio visite, l’  » avant », un support d’accompagnement à la visite avec la possibilité de télécharger l’audio guide,  le  » pendant », enfin, approfondir la visite avec le recul de la visite réelle in situ, l’ « après ». Rendez-vous avec Pascal et Joséphine pour une visite détonante, à l’heure qui vous conviendra, avant, pendant ou après !